Yael

Yael, 43 ans, est la fondatrice d’Etik Mag et de Tribu Etik.

Auteure publiée depuis l’âge de 27 ans, elle a forgé sa plume en tant que nouvelliste dans la sphère de l’Imaginaire, et a eu le privilège de voir ses textes partager les mêmes recueils que ceux de Neil Gaiman, Jane Yolen, Gary A. Braunbeck, Tanith Lee, Jean-Pierre Andrevon ou… Edgar Poe.

Anthologiste, elle a également co-dirigé un recueil de textes inédits d’écrivains aguerris de la littérature francophone, dont Stéphanie Benson, Pierre Bordage, Lionel Davoust et Jérôme Noirez.

Alors qu’elle débute en tant que blogueuse, l’un de ses articles est remarqué par Florence Servan-Schreiber, qui le partage. C’est le début à la fois d’un premier succès et d’échanges avec une communauté qui se construit – à l’époque, autour de la thématique du Bien-Être par les voies non-traditionnelles : Reiki, litho-thérapie, Feng Shui, Ho’oponopono, etc.

Ce premier essai, bien que riche et encourageant, n’est pas totalement aligné avec ce que Yael désire partager et construire. Tout en continuant à publier sur le Yoga, le Reiki et le bien-être – notamment en anglais, pour des journaux comme Elephant Journal  – Yael se forme, se questionne, étudie.

Grâce aux moocs gratuits qu’offre le Net, aux universités d’été online, à diverses formations gratuites et payantes, elle sillonne des domaines aussi variés que le webmarketing, la neuroéconomie, la psychologie, la psychologie positive, l’écriture journalistique, la Big History, la rédaction web, le référencement, l’entrepreneuriat social, le branding ou les neurosciences.

Pendant ce temps, elle exerce le métier de télévendeuse / téléconseillère, plus de 5 ans, et entame une enquête sur le télémarketing et la taylorisation des rapports humains et du travail : « Happy Center : le centre d’appels heureux existe-t-il ? »

L’enquête laisse bientôt la place au projet de créer une agence de communication / branding / marketing « différente », basée sur des valeurs humaines, remettant à la fois le plaisir créatif et l’éthique au cœur des activités : cette agence « pas comme les autres », ce sera « Etik Center« .

Autour, se construisent « Tribu Etik » et « Etik Mag » – deux initiatives qui inspirent l’héroïsme et les initiatives éthiques, animent et soudent une communauté investie, forte de sa diversité et de ses valeurs, et les encouragent.

Hyperactive et multipotentialiste, Yael a également fondé « Kractus« , un magazine féministe à la fois drôle et engagé – qui se prépare encore en coulisses, et « Hasta La Vista – Be« , un mouvement qui célèbre l’imperfection et fait sauter codes et clichés.

Vous pouvez la trouver sur son blog et site personnel, Yael Assia – écrivaine et entrepreneuse.

Facebook Comments